Définition de l’indice de qualité de l’air

L’indice rassemble en un seul nombre représentatif les concentrations de plusieurs polluants de l’air ambiant. Son échelle va de 1 (qualité de l’air excellente) à 10 (qualité exécrable). Son calcul est effectué à partir des données obtenues dans les réseaux télémétriques qui mesurent de manière continue la qualité de l’air des trois Régions. L’indice agglomère donc des résultats techniques de mesure sous une forme compréhensible au plus grand nombre, leur permettant d’avoir une appréciation plus ou moins fine de la qualité de l’air ambiant.

Quels polluants sont utilisés pour le calcul de l’indice?

Les deux indices (tant le général que l'urbain) sont basés sur les teneurs en O3 (ozone), NO2 (dioxyde d'azote), SO2 (dioxyde de soufre) et les PM10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 microns).
Une "valeur caractéristique" est calculée chaque jour pour ces quatre polluants et peut être comparée à une échelle de concentrations qui leur est spécifique.
Les échelles de concentrations pour SO2, NO2 et les PM 10 sont basées sur les nouvelles directives européennes pour l’évaluation et la gestion de la qualité de l’air. Les nouvelles directives européennes concernant l’évaluation et la gestion de la qualité de l’air ont été utilisées comme base pour leur élaboration . En fonction du nombre de dépassements autorisés, les nouvelles valeurs limites européennes correspondent à des valeurs d’indice de 6, 7 ou 8. Les autres degrés de l’échelle ont été choisis en fonction de la distribution des concentrations mesurées en 1997, 1998 et 1999 dans les réseaux des trois Régions.
Le tableau ci-dessous reprend l'équivalence entre les concentrations mesurées, exprimées en µg/m3 et la valeur (entre 1 et 10) de l'indice qui leur est associée. Une appréciation qualitative y est également mentionnée.

Polluant

µg/m³

SO2

moyenne 24h

0 - 15

16 - 30

31 - 45

46 - 60

61 - 80

81 - 100

101 - 125

126 - 165

166 - 250

> 250

NO2

Maximum journalier de la moyenne horaire

0 - 25

26 - 45

46 - 60

61 - 80

81 - 110

111 - 150

151 - 200

201 - 270

271 - 400

> 400

O3

Maximum journalier de la moyenne sur 8 heures

0 -  30

31 - 45

46 - 60

61 - 80

81 - 100

101 - 120

121 - 150

151 - 200

201 - 270

> 270

PM10

moyenne 24h

0 - 10

11 - 20

21 - 30

31 - 40

41 - 50

51 - 70

71 - 100

101 - 150

151 - 200

> 200

 

indice

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

appréciation

exellent

très bon

bon

assez bon

moyen

médiocre

très
médiocre

mauvais

très
mauvais

exécrable

Dans quelles zones l’indice est-il calculé ?

Le calcul de l’indice est basé sur les mesures provenant de plusieurs stations présentes dans la zone considérée. Il faut que les 4 polluants pris en compte dans la détermination de l’indice soient mesurés dans au moins une station. Ceci signifie qu’il n’est pas possible de calculer l’indice dans toutes les agglomérations ou régions du pays. Pour l’instant, l’indice actuel (voir "actuel" ) et celui relatif aux 15 jours précédents (voir "historique" ) est déterminé pour plusieurs grandes agglomérations ou zones en Belgique, ainsi que pour les 3 Régions.

Quelles stations de mesure sont prises en compte dans le calcul de l’indice ?

La "valeur caractéristique" pour un polluant donné, pour l’entièreté de la Région ou pour les centres urbains, est obtenue en calculant la moyenne des valeurs mesurées dans certaines stations représentatives. Pour l’indice général, il s’agit en fait de toutes les stations de la Région tandis que pour l’indice urbain on ne considère que celles qui sont situées dans les centres urbains. La valeur caractéristique relative à chaque polluant (aussi appelée sous-indice) est illustrée par Région dans les quatre premières colonnes des graphiques. Elle n’est cependant pas calculée pour un polluant déterminé lorsque moins de la moitié des données pour ce polluant sont disponibles. L’indice de qualité est déterminé comme étant le sous-indice le plus élevé (donc la qualité la plus mauvaise) parmi ceux des quatre polluants concernés. Si un des sous-indices manque, l’indice n’est pas calculé.

Attention

L’indice est une appréciation qualitative de la qualité de l’air ambiant qui n’a pas beaucoup de valeur scientifique. Les rapports, études et autres interprétations scientifiques relatives à la qualité de l’air doivent se faire à partir des données de mesure.