Vous êtes ici : Accueil / Nouvelles / Pourquoi les valeurs affichées par le site de CELINE diffèrent-elles de celles du site aqicn.org ?

Pourquoi les valeurs affichées par le site de CELINE diffèrent-elles de celles du site aqicn.org ?

Les valeurs affichées sur le site de CELINE pour les différents polluants (PM10, PM2.5, NO2, ozone, black carbon, etc.) sont des concentrations exprimées en microgrammes par mètre cube (µg/m³). Une telle concentration représente une masse par unité de volume. Il s'agit une unité courante utilisée conventionnellement dans le domaine de la qualité de l'air.

En effet, les valeurs cibles, limites, etc. renseignées dans les directives européennes sont également exprimées en µg/m³. De la même manière, l'OMS présente ses valeurs recommandées en µg/m³. Ainsi, par exemple, la valeur limite journalière pour les PM10 prévue par la directive 2008/50/CE est de 50 µg/m³, à ne pas dépasser plus de 35 fois par an, alors que la valeur journalière recommandée par l'OMS est également de 50 µg/m³, à ne pas dépasser plus de trois fois par an.

Le site de CELINE compile les données provenant des moniteurs de mesures télémétriques des trois Régions et fournies en temps réel (sur base horaire). Ces mesures servent en outre à établir le rapportage annuel de la qualité de l'air en Belgique auprès des institutions européennes, après validation de celles-ci par les administrations régionales compétentes.

Les données affichées sur le site de CELINE sont disponibles publiquement. Par le biais de services IT modernes ("webservices"), des externes peuvent utiliser ces données, par exemple pour la création d'une application pour smartphone. Le site http://aqicn.org utilise ces services également, et les valeurs affichées sur ce site proviennent ainsi directement du site web de CELINE. Cependant, les valeurs su site aqcin.org ne sont pas fournies en tant que concentrations mais sont d'abord transformées en "indices", c'est-à-dire des valeurs sans dimensions qui regroupent les concentrations de plusieurs polluants en un chiffre. Le but d'un tel indice est d'évaluer la qualité de l'air de manière simple mais qualitative - comme l'indice BelATMO. Beaucoup d'indices de qualité de l'air existent à travers le monde.

Le site aqicn.org utilise comme base l'indice de l'Environmental Protection Agency américaine (US EPA). Cependant, en ce qui concerne les particules fines (PM2.5), aqicn.org calcule son indice (erronément) en se basant sur des valeurs horaires de concentrations alors que l'indice de l'US EPA est basé sur des concentrations en moyenne sur 24 heures. Pour les particules fines, les impacts santé à court terme sont en effets établis sur base de moyennes sur 24 heures dans le cadre des études épidémiologiques. L'indice du site aqicn.org serait donc correct si les concentrations restaient constantes pendant les 23 prochaines heures.

La conversion correcte entre concentrations et indice EPA peut se faire par le biais de l'application en ligne : https://www.airnow.gov/index.cfm?action=airnow.calculator