Vous êtes ici : Accueil / Documentation / FAQ / Comment les particules primaires et secondaires se forment-elles?

Comment les particules primaires et secondaires se forment-elles?

En fonction de leur mécanisme de formation, on distingue les particules primaires ou secondaires.

Les particules primaires sont émises directement dans l'atmosphère sous forme solide ou liquide. Il s'agit par exemple des particules minérales résultant de l'érosion de sols, du sable d'origine désertique, des embruns marins, des cendres volcaniques, etc. En milieu urbain, on peut retrouver des suies provenant du chauffage domestique, des particules émises directement par la combustion des carburants automobiles ou résultant de l'usure des pneumatiques et des freins, ou encore des particules provenant de la remise en suspension des dépôts sur la chaussée par la circulation.

Les particules secondaires résultent de la conversion en particules, des gaz présents dans l'atmosphère. Cette conversion, soit directement gaz-solide, soit par l’intermédiaire des gouttes d’eau, est appelée nucléation. La nucléation est le mécanisme de base de la formation des nouvelles particules dans l’atmosphère. Les principaux précurseurs impliqués dans la formation des particules secondaires sont le dioxyde de soufre (SO2), les oxydes d'azote (NOx et nitrates), les composés organiques volatils (COV) et l'ammoniac (NH3). Les particules secondaires sont essentiellement des particules fines (<2.5 µm).

Plus d'informations sur la composition des particules fines en Flandre peut être trouvé ici (rapport CHEMKAR, en néerlandais).

Mots-clés associés : ,
Navigation